EXPLOREMY LIBRARY
Food & Wine
La Revue du Vin de France

La Revue du Vin de France No. 617

Grâce à son savoir-faire et ses experts, La Revue du Vin de France vous apporte une information riche pour connaître, choisir et déguster les bons vins, constituer votre cave et multiplier les plaisirs de la découverte.

Country:
France
Language:
French
Publisher:
Revue du Vin de France
Frequency:
Monthly
Read More
BUY ISSUE
$10.72
SUBSCRIBE
$92.08
10 Issues

in this issue

4 min.
la controverse

« POUR LA PREMIÈRE FOIS DEPUIS PASTEUR, UN VIN OXYDÉ NE DOIT PLUS ÊTRE REJETÉ. » Le monde du vin est aujourd’hui traversé par une querelle vive et fondamentale qui n’épargne pas la rédaction de La RVF. Comme l’évoque Pierre Citerne dans sa tribune ce mois-ci, au-delà des débats sur le bio, une fracture sérieuse oppose désormais les “nature” et les “anti-nature”, comme ils s’appellent parfois eux-mêmes. La querelle montant depuis des années, on connaît les principaux arguments échangés : les produits de synthèse et le soufre (un produit d’origine naturelle) utilisés depuis plus de 80 ans pour lutter contre les maladies de la vigne et favoriser la conservation des vins sont nocifs, une forme de poison pour les parasites mais aussi pour l’homme. Les partisans des vins “nature” préconisent de les supprimer…

12 min.
"le grand vin du languedoc est un voyage au travers du paysage "

FICHE D’IDENTITÉ Nom : Saint-Germain. Prénom : Basile. Né le : 20 mai 1953 à Schoeneck, en Moselle (57). Profession : vigneron au domaine Les Aurelles (trois étoiles dans le Guide vert) à Nizas, dans l’Hérault. Signe particulier : il a été initié au terroir à Bordeaux par le géographe René Pijassou. Après château Latour, il a travaillé sept ans pour la maison de cognac Léopold Gourmel créée par sa femme Caroline. Ses plus grands vins dégustés : Scharzhofberger eiswein 1976 d’Egon Müller, unique ! Château Latour 1920 dégusté en 1985, d’une jeunesse étonnante ; romanée-conti 1952 ouverte en 1992, impressionnante de longueur. Nom : Granier. Prénom : Jean-Philippe. Né le : 13 septembre 1957 à Montpellier. Profession : directeur technique de l’AOC Languedoc. Signe particulier : pêcheur, chasseur, pharmacien, œnologue, vigneron (associé à son frère au domaine familial du Mas…

4 min.
après le cognac, les rappeurs “kiffent” le champagne et les vins nature

Dans les années 90, les rappeurs noirs américains refusaient de boire du whisky, la boisson emblématique des Wasp. Ils ont alors sauvé le cognac en relançant sa consommation aux États-Unis, à grand renfort de clips plus ou moins élégants ou de citations dans leurs chansons à l’image du tube de P. Diddy et Busta Rhymes, Pass The Courvoisier en 2001. Un succès qui boostera les ventes de la maison de 30 % ! Depuis, les musiciens d’outre-Atlantique n’hésitent plus à prêter leur image à des vins et des spiritueux et même à y investir. Pionnier en la matière, Shawn Carter – plus connu sous le nom de Jay Z ou pour sa célèbre compagne Beyoncé – s’est associé, dès 2012, avec le cognac D’Ussé, propriété du Bermudien Bacardi-Martini, numéro 3 mondial…

2 min.
un magnat de l’immobilier ouvre quatre hôtels à bordeaux

Un businessman de plus dans le panier de crabes des néo-propriétaires de Grands crus ? Depuis cette année, Michel Ohayon, président de la puissante Financière immobilière bordelaise (FIB), possède les clefs du château Trianon à Saint-Émilion, racheté à l’ex-propriétaire de Cheval Blanc Dominique Hébrard et vinifié par Hubert de Boüard. Dans ses bagages, un projet pharaonique de rénovation de la chartreuse du XVIII siècle qui devrait, dès 2019, prendre des allures de… Grand Trianon saint-émilionnais. Bordeaux, capitale du luxe Mais l’enfant du bassin d’Arcachon, classé 134 fortune de France par le magazine Challenges, veut aussi faire de Bordeaux la capitale de l’hôtellerie de luxe. Concrètement, Michel Ohayon prévoit de lever plus d’un demi-milliard d’euros afin de financer un réseau de quatre palaces hissant la capitale girondine au rang concurrente de… Paris. Il y…

2 min.
épisodes de grêle en bourgogne : et si c’étaient les portables ?

Antennes relais de téléphonie mobile, lignes à haute tension, transformateurs électriques… Nous sommes entourés d’équipements qui émettent des ondes électromagnétiques. Si leurs effets nocifs à haute dose sur l’homme ont été démontrés, ces ondes pourraient aussi avoir des conséquences désastreuses pour le vignoble. Jean-Pierre Confuron, vigneron à Vosne-Romanée et vinificateur du domaine Chanson, réfléchit depuis longtemps à la question. Et il estime aujourd’hui que certains dégâts dans les vignes pourraient être causés par les champs électromagnétiques d’antennes et/ou de lignes à haute tension. « Attention : ces sinistres n’arrivent pas forcément juste sous les antennes ou les lignes électriques : avec le vent, les dégâts peuvent se produire à une centaine de mètres », explique celui qui fut expert auprès des assurances pendant quinze ans. Déforestation et couloirs de grêle D’autant que pour…

5 min.
les grappillés

La famille Desvignes se lance dans le négoce Cette ancienne famille vigneronne qui fait partie de l’élite du Beaujolais a choisi de compléter sa gamme de Morgon par deux cuvées : Corcelette et Monpelin. Issus uniquement d’achats de raisins, ces deux vins compensent le manque de bouteilles dû à la grêle des deux dernières années. Elles seront en vente au domaine fin 2018. Une chaire Denis Dubourdieu à l’ISVV La chaire “Denis Dubourdieu – qualité et identité des vins” à l’Institut des sciences de la vigne et du vin (ISVV) de Bordeaux a été lancée fin octobre, grâce à la générosité d’une dizaine de mécènes (dont les châteaux Haut-Bailly, Palmer, Pichon-Longueville Baron, Pichon Longueville Comtesse, le tonnelier Seguin-Moreau…). Elle délivrera une bourse de 65 000 euros à des chercheurs en post-doctorat. Gonzague de Lambert…