ZINIO logo
EXPLOREMY LIBRARY
The Good Life

The Good Life Mai-Juin 2019

The Good Life, nouveau magazine d'Ideat Editions, est le premier magazine masculin hybride : news & lifestyle. The Good Life regarde le monde à 360°. Economie, lifestyle, art contemporain, architecture, musique, voyages, mode, décoration contemporaine… Pour comprendre ce qui se passe sur la planète et décrypter les tendances de fond économiques et sociétales.

Read More
Country:
France
Language:
French
Publisher:
IDEAT EDITION
Frequency:
Bimonthly
$5.80
$23.17
5 Issues

in this issue

3 min
horlogerie française l’heure de la revanche

Le monde horloger a vu apparaître, ces dernières années, une ribambelle de petites marques aux racines françaises. Citons : Briston, Klokers, FOB Paris, Réservoir, Fugue, Baltic, Charlie Paris, Routine ou encore Les Partisanes. Ces naissances sont fort récentes. March LA.B, lancée en 2011, fait ainsi figure de doyenne. C’est dire ! Amusant, sur un secteur où les manufactures bi ou tricentenaire sont monnaie courante. Cette résurgence Frenchy est assez émouvante, pour un pays pionnier du secteur. On peut y voir une sorte d’hommage de l’histoire aux emblématiques Abraham-Louis Breguet ou encore Louis Cartier. Une bonne part de ces nouveaux intervenants se revendique, non sans fierté, du made in France. « Il est très important pour nous que nos produits portent cette estampille ! C’est une sorte de clin d’œil au…

6 min
institut tag heuer imaginer l’horlogerie du futur

The Good Life: Cela fait quinze ans que vous êtes dans l’horlogerie. Quinze années durant lesquelles vous n’avez pas arrêté de donner des coups de pied dans la fourmilière. Que cherchez-vous à apporter à cette industrie? Guy Sémon : Je n’ai pas la prétention d’avoir apporté quoi que ce soit à l’horlogerie. C’est elle qui m’a beaucoup apporté. Je me considère comme un pirate: je passe ma vie dans les laboratoires, je lis des bouquins… Cela me permet de regarder les choses sous un angle différent, de faire des liens, de remettre en cause certains principes. TGL : Un pirate à la recherche du mouvement perpétuel ? G. S. : Il n’existe pas! Ce qui m’intéresse, c’est la partie «régulation» de la montre, sa précision, que je souhaite rendre indépendante de la réserve…

1 min
dates clés d’ulysse nardin

• 1846 : création de la marque par Ulysse Nardin. • 1865 : installation de la manufacture rue du Jardin, au Locle, où elle se trouve encore aujourd’hui. • 1876 : Paul-David Nardin succède à son père. • 1904 : fourniture de chronomètres à la marine impériale japonaise. • 1989 : entrée dans le Livre Guinness des records avec la montre Astrolabium Galileo Galilei, pour son mécanisme hautement complexe. • 1996 : lancement du modèle emblématique Marine Chronometer. • 2001 : lancement de la collection Freak et première utilisation du silicium. • 2007 : élaboration du DIAMonSIL, combinaison de diamant et de silicium. • 2014 : intégration au sein du groupe Kering. • 2017 : Ulysse Nardin porte la garantie de ses montres à 5 ans.…

10 min
les montres d’occasion le marché d’avenir

C’est l’un des changements les plus importants de ces vingt dernières années dans le monde de l’horlogerie, un véritable phénomène de société. Longtemps opaque, souvent assimilé à l’écoulement discret de stocks d’invendus, repaire des contrefacteurs et des receleurs, le commerce de la montre d’occasion est en train de changer totalement de visage. Une évolution – une révolution, disent même certains – qui s’appuie sur trois vecteurs convergents : le boom de l’horlogerie de luxe depuis deux décennies, lequel a constitué une réserve importante de pièces ; l’arrivée des nouvelles technologies ; et, surtout, la montée en puissance des millennials et de leurs nouvelles habitudes de consommation. Cet alignement des étoiles a littéralement fait exploser le marché des montres d’occasion dont le potentiel global est estimé à 500 milliards de dollars…

1 min
la france, une priorité

Le groupe Lufthansa dessert 15 aéroports en France. Swiss est présente dans 9 d’entre eux: Paris, Nice, Biarritz, Figari, Toulon, Calvi, Ajaccio et, depuis peu, Bordeaux et Marseille. Un cocktail intelligent de destinations loisir et business. Concernant les deux dernières, ce sont des villes en plein développement, notamment économique, pour lesquelles il existait une vraie demande, aussi bien côté suisse que côté français. Cette tendance à s’ouvrir aux grandes villes de France et plus seulement aux lieux touristiques est forte chez Swiss, comme le confirme Michael Gloor: « La France est un marché très intéressant, porteur, car les régions sont de plus en plus dynamiques, et la centralisation de moins en moins forte.» De grandes villes qui gagnent en attractivité et, donc, attisent la curiosité de visiteurs, affaires ou tourisme,…

1 min
données clés

• 42 M CHF (37 M €) d’investissement. • 13500 m2 de surface au sol. • 14600 m3 de béton. • 2650 m2 d’éléments de paroi en verre intérieurs. • 2200 m2 de façade vitrée. • 2223 m2 de surface de salle blanche. • Départements : réception, logistique, production de pièces, assemblage des mouvements, production et assemblage des boîtiers, contrôle qualité, construction d’équipements, informatique, sécurité, infrastructure. • 238 postes de travail occupés pour une capacité totale de 400. • 21 mois: le temps de construction. • 80 entreprises impliquées. • Conception par les cabinets ATP Architekten Zürich et RMA Reichardt-Mass-Assoziierte Architekten Essen.…