EXPLOREMY LIBRARY
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Science
Les Cahiers de Science & VieLes Cahiers de Science & Vie

Les Cahiers de Science & Vie

No. 187

Tous les deux mois, Les Cahiers de Science & Vie vous proposent 100 pages d'histoire des civilisations anciennes.

Country:
France
Language:
French
Publisher:
Societe Mondadori Magazines France
Read Morekeyboard_arrow_down
SPECIAL: Économisez 50% sur votre abonnement !
BUY ISSUE
R81,45
SUBSCRIBE
R546,92R273,46
8 Issues

IN THIS ISSUE

access_time3 min.
ces migrants qui ont construit l’occident

Des canots en Méditerranée peuvent-ils vraiment faire chavirer l’Europe ? La question des migrants empoisonne les débats politiques en France comme dans les autres pays de l’Union européenne, incapable d’organiser une réponse coordonnée face aux centaines de milliers d’exilés de toutes sortes qui voient en elle l’espoir d’une vie meilleure. Si les débats sont à ce point viciés, c’est que les fantasmes, les peurs et les instrumentalisations l’emportent sur les faits et la raison. Mais l’Histoire peut aider à prendre du recul. Les vagues de migrants que connaît actuellement l’Europe sont-elles inédites ? Non. Le continent en a connu d’autres, bien plus déstabilisantes. C’est même l’un de ses paradoxes : cul-de-sac situé à l’extrémité ouest de l’Eurasie, l’Europe s’est imposée au fil des millénaires comme un carrefour majeur des migrations…

access_time3 min.
la domus aurea de néron ressort de terre

Les successeurs de Néron ont tout fait pour faire disparaître de la Cité éternelle le souvenir du despote… L’empereur, qui avait vite fait montre de son goût pour les arts, fut aussi un grand bâtisseur et son œuvre majeure dans ce domaine fut l’immense Domus Aurea, ou Maison dorée. L’impérial palais, bâti après l’incendie de Rome en 64 de notre ère, s’étendait du Palatin à l’Esquilin sur près de 80 hectares – au grand dam des Romains qui se virent privés d’un large secteur de leur cité. Grands appartements, salles d’apparat, thermes, jardins et fontaines qui s’y dressaient auraient été dignes d’être nommés au titre de huitième merveille du monde antique. Malgré le suicide du tyran, d’ultimes travaux furent cependant achevés, avant que l’espace ne soit réaménagé : plusieurs édifices…

access_time1 min.
un célèbre jeu d’échecs retrouve une pièce perdue

Avec ses pièces aux expressions mi-horrifiées mi-farouches, le jeu dit de Lewis, du nom de l’île des Hébrides où il fut trouvé en 1831, est le plus célèbre jeu d’échecs d’époque médiévale. Il comporte 93 éléments, réalisés en ivoire de morse au XIIe ou au XIIIe siècle à Trondheim, en Norvège, période où les Vikings étaient spécialisés dans le travail de ce précieux matériau. Si connu qu’il soit, le jeu reste mystérieux tant pour son histoire que pour son apparence réelle : d’une belle couleur crème, les pièces conservées au British Museum et au Musée national écossais sont « trop propres ». Cinq pièces avaient rapidement disparu, d’où l’intérêt de la redécouverte de l’une d’entre elles, retrouvée par hasard par la maison de vente aux enchères Sotheby’s ! Un warder,…

access_time2 min.
il y a douze mille ans, angoulême régnait déjà sur la bd

Près de trente ans que la ville met à l’honneur le neuvième art… Et si la tradition du récit illustré avait fleuri en Charente bien plus tôt ? Des fouilles préventives menées fin 2018 sur un site de chasse paléolithique occupé entre 12 000 et 8 000 ans avant notre ère (aujourd’hui à proximité de la gare d’Angoulême) ont révélé de délicates plaquettes gravées représentant des herbivores. Trois jours avant la fin de la campagne, l’équipe d’archéologues a ainsi mis la main sur une plaque de grès de 25 cm sur 18 cm incisée d’entailles recto verso : « Les gravures n’étaient pas visibles à l’oeil nu, ce n’est qu’une fois la plaque nettoyée, puis numérisée, qu’on a pu voir apparaître les silhouettes entremêlées des chevaux, aurochs et cervidé! »,…

access_time2 min.
aux origines des vignobles français

Grâce aux progrès de la paléogénétique, les archéologues sont désormais capables de lire l’histoire des cépages… dans un simple pépin de raisin. Une équipe européenne vient de dévoiler le profil génétique de 28 grains collectés sur neuf sites archéologiques français, allant de l’âge de fer au Moyen Âge. Après extraction et lecture de l’ADN des pépins, bien conservés dans les latrines où ils dormaient parmi d’autres déchets organiques, les archéobotanistes ont découvert que plusieurs variétés anciennes datées de 2000 ans étaient apparentées, bien que séparées par près de 600 km. De plus, certaines possédaient un patrimoine génétique très similaire à celui de divers cépages actuels. Une information inédite, malgré quelques suppositions non étayées allant dans ce sens, puisque les noms latins des premières vignes cultivées en France dès l’occupation romaine,…

access_time2 min.
les perles d’ambre étaient… en résine

L’illusion était parfaite. Lorsque des chercheurs espagnols se sont penchés sur les perles d’ambre laissées en offrandes dans deux sépultures découvertes l’une près de Séville, l’autre de Barcelone (datant respectivement du IIIe et du IIe millénaire av. J.-C.), ils étaient loin d’imaginer que ces bijoux étaient des faux ! En cherchant à mieux comprendre le commerce de ce matériau précieux qu’on trouve en Sicile et près de la mer Baltique, ils ont démantelé un réseau de faussaires qui sévissaient là il y a 5 000 ans ! « Nous avons utilisé la spectroscopie, qui nous permet de définir la provenance de l’ambre… mais la composition du matériau que nous avons trouvée était très inhabituelle ! », mentionne Carlos Odriozola, du Département d’histoire et d’archéologie de Séville. En pour cause, les…

help