ZINIO logo
EXPLOREMY LIBRARY
Luxury
Voyage de Luxe

Voyage de Luxe Issue 69

Le magazine N°1 en France des amateurs d’hôtels de rêve et de destinations rares ! Adresses inédites, circuits exclusifs, spas, restaurants, shopping… Les tests et reportages réalisés par des journalistes aguerris vous donnent les clés pour voyager dans des lieux préservés où l’hospitalité est un art.

Read More
Country:
France
Language:
French
Publisher:
MEDIALYD
Frequency:
Bimonthly
BUY ISSUE
R 105,52
SUBSCRIBE
R 527,95
6 Issues

in this issue

6 min.
terrasses et jardins parisiens

SUIT(E)-UP LOUNGE AU SHANGRI-LA Située au 7 et dernier étage de l’hôtel, la suite Shangri-La, dont la terrasse exceptionnelle de 100 m offre une vue incroyable sur les plus beaux monuments de Paris, accueille jusqu’à fin septembre les soirées « Suit(e)-Up Lounge ». Annoncées seulement 24h à l’avance par emailing, ces soirées sont réservées à quelques happy fews et surtout aux plus réactifs… Admirer les illuminations de la Tour Eiffel tout en savourant le fameux « 701 », cocktail à base de champagne du Chef Barman, accompagné de savoureux petits fours, n’est pas donné à tout le monde ! N.F. 10, avenue d’Iéna, 75116 Paris. www.shangri-la.com/fr/paris/shangrila/ De 19h30 à 22h30 - 150 € par personne. Inscriptions par email à l’adresse suivante : slpr@shangri-la.com ou au 01 53 67 19 98. Soirée annoncée 24h…

3 min.
maisons d’hôtes

LA VILLA DU SQUARE À PARIS Au cœur du charmant quartier d’Auteuil à l’allure de village avec ses allées privées bordées de belles maisons enfouies sous la verdure, La Villa du Square est la troisième maison d’hôtes parisienne du réseau Guest & House à ouvrir ses portes, après La Villa Montabord (17 arr.) et Les3chambres (9 arr.). Si on pénètre dans cet élégant hôtel particulier des années 20, qui abritait avant le Centre Culturel et l’ambassade du Portugal, par la rue de l’Auguste peintre Raffet, à l’arrière, son jardin réserve une belle surprise : il longe l’impasse du Docteur Blanche et offre une vue unique sur les maisons mitoyennes La Roche-Jeanneret édifiées en 1925 par Le Corbusier ! « Même les pins sont classés, ils nous font de l’ombre, mais impossible…

3 min.
restaurants

UNE ÉTOILE AU PRESSOIR D’ARGENT L’affaire a fait grand bruit dans le microcosme bordelais : Gordon Ramsay, le chef britannique triplement étoilé, au piano du restaurant le Pressoir d’Argent, du mythique Grand Hôtel ! Pour l’anecdote, rappelons que le restaurant doit son nom à la rare et somptueuse presse à homard en argent massif - il y en a juste cinq au monde - créée par la maison Christofle. Une arrivée couronnée de succès : en un clin d’œil, au bout de seulement quatre mois d’exploitation, le chef a obtenu une première étoile. Déjà, on apprécie le calme et l’élégance de ce lieu sophistiqué. La déco, signée Jacques Garcia, mixe sans hésiter frises de coquillage, profondes banquettes de velours, somptueux plancher ouvragé… À peine installé, le ton est donné avec l’arrivée…

2 min.
c’est sweet c’est in , c’est sweet’ inn…

« Je ne pense pas que les prestations de l’hôtellerie traditionnelle répondent à l’aspiration des voyageurs d’aujourd’hui qui sont épris d’indépendance. Par ailleurs, la location particulière de courte durée, certes très en vogue, comporte des risques et peut réserver de mauvaises surprises. À partir de ce double constat, j’ai développé un nouveau concept » explique Paul Besnainou, PDG de Sweet Inn. Comment répondre aux attentes d’une clientèle nomade qui déteste les carcans et les formats convenus, mais qui souhaite voyager dans les meilleures conditions ? Le temps d’un week-end ou de plusieurs jours, Sweet Inn propose de séjourner dans des appartements cosy et élégants qui ont pour dénominateur commun un cachet unique en symbiose avec l’ambiance de la ville. Du studio à l’appartement de cinq chambres, ils peuvent accueillir aussi…

4 min.
nouvelle jeunesse

On l’attendait et enfin le voilà ! Le Normandy a rouvert ses portes le 29 avril après une rénovation démarrée en novembre dernier, la première depuis son ouverture en 1912. Quelques mois auront suffi pour redonner au mythique hôtel tout son lustre. Pour décrire son œuvre, l’architecte Théo Petit disait : « Le Normandy ? C’est une ambiance de cottage anglo-normand avec des pignons normands et des draps en lin, des pommiers et des vaches en son jardin ». Lors de son inauguration, les chroniqueurs lui décernent le titre de « plus bel hôtel du monde », tout simplement ! Dès lors, le Tout-Paris du monde des arts, des lettres, de la politique, se précipite au Normandy où Coco Chanel ouvre sa boutique de chapeaux… La mission des 600 artisans…

3 min.
my tailor is extraordinary

Dès 1866, Adolf Wilhelm Krasnapolsky avait commencé par créer un café, où la bonne société était sûre de trouver la presse internationale. En 1883, l’Exposition Universelle lui fournit l’occasion d’ajouter quelques chambres. À la fin du XIX siècle, l’hôtel était le seul dans tout Amsterdam à offrir eau chaude, électricité et téléphone à chacun de ses clients. Au XXI siècle, d’extension en extension, il a fini par comprendre plus de 450 chambres. Mais il accusait son grand âge. Entré dans le giron du groupe espagnol NH, il vient d’être relooké entièrement. On a en chargé le designer Ramón Esteve, basé à Valence (Espagne). Deux ans de travaux et 38 millions d’euros plus tard, c’est une réussite. Sans renier l’histoire de ce monument, Ramón Esteve en a fait un cinq-étoiles, contemporain,…